Activateur d'eau Aqua-Lyros

Etudes scientifique


Les différents tests et études scientifique
à propos du système AQUA-LYROS

GDV Etude du Dr Konstantin Korotkov

Album photo
Résultat de l'étude GDV du
Dr Konstantin Korotkov

La technologie GDV a démontré que les effets de l'eau Aqua Lyros que ce soit à moyen et long terme
peuvent être mesuré et visualisés grâce à un changement du champ bio-énergétique.
Cette méthode GDV "(Visualisation de Décharge de Gaz) est basée sur la photographie de Kirlian.
Elle mesure et analyse bio-physiquement le champ énergétique de l'homme ou des matières organiques
et anorganiques

Au cours d'une expérience de Cinq jours, trois sujets ont apportés de l'eau avec eux et ont consommés cette eau
qui avait été revitalisée activé avec le système Aqua Lyros.
On peut en conclure que les champs bio-énergétiques des sujets avaient augmenté.

Nous concluons que la consommation de l'eau potable qui a été revitalisée avec les système Aqua Lyros, est absolument sans danger sur le plan sanitaire. L'utilisation régulière d'une telle eau traitée, démontre une bonne qualité de l'eau présente, qui favorise pleinement à présenter une meilleure santé. C'est ce que nous avons pu montrer dans des expériences particulières. Nous recommandons donc vivement de consommer l'eau activée.

Konstantin Korotkov G., professeur, docteur.
Directeur adjoint de l'Institut de recherche scientifique pour le sport de la Fédération de Russie, Saint-Pétersbourg, professeur de l'Université d'Etat de Saint-Pétersbourg "SPITMO" (Russie), président de l'Union internationale de médecine et appliquée Bioelektrografie.


Album photo

Examen d'une goutte d'eau de Bispengen

Analyses d'un Cristal

Echantillon étudiés : 1 échantillon d'eau
Il y a un échantillon d'eau de la ville de Bambergen (Allemagne) informé avec le système Aqua-Lyros.
Son étudiés, les cristaux décrits ici à partir de distillation et l'extraction de minéraux dans les résidus de distillation. Ces sels sont combinés avec le distillat et déposés sur le coulisseau(petite lamelle en verre). Le liquide est évaporé à température ambiante. Ici, les échantillons produits sont généralement attribués en images cristallines, dont l'évaluation permettra une déclaration sophistiquée sur les qualités des forces internes des échantillons.

Produire des cristaux en bref :
1 Distillation de l'échantillon sans additifs à basse température.
2 L'extraction du sel de cristal à partir du résidu de distillation par l'incinération et la calcination.
3 Association de distillat et les sels de cristal, en les appliquant ensuite sur diapositives.

Développement d'échantillon typique en images cristallines.
Les images en sont à tout moment reproductibles à partir du même échantillon, et montre toujours ceux aux échantillons d'images typiquement correspondante.




En plein écran, l'image révèle une structure de champ uniformément répartie, qui apporte des ratios énergétiques équilibrés du liquide exprimés.
Les cristaux sombre, difformes, petit ou opaques sont l'expression d'une formation de cristaux handicapés.
Ces troubles surviennent dans les conditions de l'échantillon d'eau neutre, avant d'être informé par le passage dans l'activateur. En particulier, la comparaison avec ci-joint l'échantillon neutre est crucial pour montrer la différence.
Dans l'échantillon neutre, les structures cristallines sont réparties de façon uniformément  inférieur à l'échantillon informé par l'activateur. L'harmonie énergétique est en conséquence plus faible.
Sur cette image, des grandes structures en cristal bien formée apparaissent de manière égales.  Des zones sombres sont inclus que très occasionnellement, à sa savoir que des informations compromettantes ne pouvaient pas directement être détecté. Dans l'échantillon neutre, des cristaux à angle droit en bas sont une expression d'information réprimant un traitement au chlore.
L'échantillon de l'eau Bambergen informé avec Aqua-Lyros, montre dans la figure A des structures de pointe forts, ils ont un effet positif sur l'énergie de l'eau et sur l'organisation sensorielle nerveux du consommateur.
L'échantillon neutre, montre des cristaux en pointes grossières sont animés par des substance toxique. Comme sur l'image jointe avec le grossissement 40fois, ses substances ne sont pas visible et sont abrogés.
Dans l'ensemble, nous évaluons l'échantillon : Bambergen d'eau informé avec Aqua-Lyros la note de 2.8 points accordé sur un total de 6 (1=excellent, 6 = dommageable).
De cette façon, nous avons identifié une qualité recommandable, telle qu'elle est souhaitable pour le consommateur.
Überlingen, le 17/10/2010

M. Viktor Schauberger

Les maîtres de l'eau Viktor Schauberger lien 1/2
Viktor Schauberger (30 juin 1885–25 septembre 1958) était garde-forestier autrichien, naturaliste, philosophe et inventeur.

Il est l'inventeur de ce qu'il a nommé la "technologie d'implosion". Schauberger a également développé ses propres théories basées sur les vortex fluidiques.

Je vous invite à regarder cette vidéo en deux parties pour mieux comprendre les effets du vortex sur l'eau.

Les maîtres de l'eau Viktor Schauberger lien 1/2

Mr Masaru Emoto : et Les cristaux d'eau 



Mr Emoto artiste photographe, dont sa spécialité est de pouvoir photographie un cristal d'eau.

Suivant les mots ou les émotions que Mr Emoto émet à l'eau liquide avec d'être congelée, il photographie ensuite un cristal d'eau correspondant à sa pensée de départ.

Néanmoins, le message de départ, était de démontré que l'eau pouvait interagir suivant les situations.

Il est démontré que l'action de la pensée sur l'eau est vérifiable et démontrée.
Dans notre corps, c'est le cerveau qui contient le quantité d'eau la plus importante.
Suivant les travaux du neurologue Denis Le Bihan, l'eau à été reconnue comme la molécule de l'esprit.






Exemple d'une photographie d'un cristal d'eau

La mémoire de l'eau


Le Docteur Wolfgang et le chercheur Jean-Jacques Benveniste sont les précurseurs dans l'étude de la mémoire de l'eau.

Les molécules de l'eau savent recevoir et transmettre des informations par fréquences.
Ces fréquences sont transmissent à l'organisme qui les traitent. Malheureusement dans l'eau du robinet, ces fréquences ne sont pas toutes bonnes.